Thonburi

Les étals flottent et débordent de fruits à Thonburi, le quartier le plus traditionnel de Bangkok.

Thonburi n'a pas tourné le dos aux traditions thaïes et s'il suffit d'un petit tour de bateau pour voyager dans le temps, le quartier repousse les assauts de la vie moderne. L'ancienne capitale, isolée du reste de Bangkok par le Chao Phraya, vit au rythme des khlongs, ces petites voies d'eau, et des arbres qui poussent dans les vergers. Si vos rêves vous portent vers une époque révolue où la lenteur était une valeur et où la Thaïlande ne connaissait pas l'urbanisation, prenez un bateau.

Voir les logements où séjourner Garder pour plus tard

Carte

Thonburi est entouré par Bang Kho Laem, Phasi Charoen, Chom Thong, Rat Burana, Chinatown, Silom, Bangkok Yai, Banglampoo et Sathorn

Aéroport de Suvarnabhumi : 40 minutes en voiture ou 1 heure en transports en commun via l'Airport Link Express
Siam (métro aérien) : 30 minutes en transports en commun
Khao San Road : 20 minutes en transports en commun
Asok (métro aérien) : 30 minutes en transports en commun

  • Transports en commun : bonne idée
  • Conduire une voiture : envisageable

Sur l'autre rive, la Thaïlande traditionnelle

Klong San74

À quelques brasses du centre de Bangkok, sur l'autre rive du Chao Praya, Thonburi est le berceau de la capitale thaïlandaise.

Klong San103
Klong San106

Niché entre le calme canal de Bangkok Yai et le Chao Praya, Thonburi évoque une Thaïlande disparue : ici, les temples n'ont pas été remplacés par des tours et les voies d'eaux sont reposantes.

Klong San55

C'est à Thonburi, loin de l'agitation de Bangkok qui n'est pourtant que sur l'autre rive, que vous prendrez les plus belles photos de Bangkok.

Klong San65
Klong San120

Tout différent qu'il soit, le quartier forme bel et bien un ensemble avec le reste de la ville.

Klong San133
Klong San157

Marchands ambulants, tuk tuks, scooters et trottoirs surpeuplés font vivre Thonburi.

Klong San112

Les toits de Thonburi donnent sur l'Histoire et l'avenir de la Thaïlande.

Klong San58
Klong San63

Le temple de Wat Arun, érigé au bord du Chao Praya, ravit vos yeux comme le contenu de vos assiettes réjouit vos papilles.

Klong San80

Le marché de Khlong San : pour s'habiller à Thonburi

Klong San117

On vient au marché de Khlong San pour remplir aussi bien son garde-manger que sa garde-robe.

Klong San115

Ce marché incarne l'âme des habitants du quartier.

Klong San3
Klong San5
Klong San4
Klong San10
Klong San8
Klong San7

Espaces sacrés et sanctuaires

Klong San52

Le temple de Wat Arun est la perle de Thonburi. Sa silhouette inoubliable domine le quartier depuis la rive ouest du Chao Praya.

Klong San71
Klong San56

Le "temple de l'aube" est un temple royal des plus importants. Les jardins sont accessibles gratuitement. Quelque 50 baht vous offriront l'accès à l'intérieur et à la collection de porcelaine.

Klong San135
Klong San138
Klong San136

Les temples chinois et de luxuriants jardins, tel le parc mémorial de la Princesse Mère, ont contribué à faire de Thonburi un havre de verdure.

Klong San21
Klong San18
Klong San22
Klong San94

D'autres wats ont poussé dans une boucle du fleuve.

Klong San92

Wat Therawat accueille les visiteurs de l'autre rive.

Thonburi : un quartier résidentiel

Klong San126

Partez du marché de Khlong San et suivez les lignes blanches qui sillonnent Thonburi.

Klong San129
Klong San131

Les cyclistes découvriront ainsi les sois du quartier et la pagode chinoise.

Klong San132

Photos

Airbnb travaille avec des photographes locaux pour saisir l'esprit unique des quartiers du monde entier. Cette page présente les photos de :

Nic Dunlop

Voir son site web

Basé à Bangkok, Nic Dunlop est un photographe et écrivain de l'agence londonienne Panos Pictures. En 1999, il a été récompensé par la John Hopkins University for Excellence pour avoir démasqué Comrade Duch, bourreau sous la dictature de Pol Pot, une histoire qu'il raconte dans son livre "The Lost Executioner". Il est également l'un des réalisateurs du film "Burma Soldier", nominé aux Emmy Awards. Dans son tout dernier livre, "Brave New Burma", il revient sur la crise birmane à travers 20 années de ses photographies.